Ce post est un peu particulier car depuis quelques jours maintenant je pense et repense à la façon dont je vais annoncer à ma maman ma maladie ! Je la vois bientôt et j appréhende sa réaction alors j essaye de trouver les mots justes pour atténuer le choc de l annonce et j avoue que quelque fois ,je suis un peu désemparée ! 

J' imagine la scène ! Après les retrouvailles elle va sûrement remarquer que mes cheveux ne sont plus les mêmes et pour cause ! 

-Assieds toi,maman j ai quelque chose à te dire . Quelque chose de pas très facile à dire ! Mais avant tout sache que ça va que nous sommes très positifs et que si je t ai cache cela je ne voulais pas que tu t en fasses pour moi ! Je ne voulais en aucun cas m'en faire pour toi j avais besoin de toute mon énergie pour moi ! je sais c est un peu égoïste mais c est comme ça ! J avais besoin de toutes mes forces pour penser à moi et à ce qu il m arrivait .et surtout de me prendre e main et de combattre.

Oui je parle de combat car cela en est un mais aujourd'hui sache que j'ai pratiquement terminé mon traitement et que j'envisage la suite tres sereinement...

Tout a commence en Décembre , quand nous sommes venus à Noël, nous savions que j'étais malade ( c'est drôle je dis :je suis malade alors que j'ai toujours renoncé à cette expression car je ne me suis JAMAIS sentie malade !!)

Nous n'avons rien dit à Noël pour ne pas gâcher la joie de se revoir et aussi parce que nous étions sous le choc et que ces choses là ne sont pas faciles à dire dans les moments de fête.Et puis tu étais suffisamment perturbée par le cancer du mari de ton amie .Je n'ai pas voulu en rajouter une couche !

En Janvier, j'ai commencé vaillamment mon traitement , et ensuite c'était de plus en dur de t'en parler.Tu étais trop loin et je te connais tu t'en serais  faite pour moi alors que finalement,  j'ai plutôt tout bien supporté...

Ne pas être à cote l'une de l'autre a fait que comme tu ne pouvais pas me voir, tu ne pouvais pas te rendre compte de mon état d'esprit et de ma détermination à vouloir me battre.

On en parlait avec Philippe  Alexandre tout à l'heure.Il sait depuis Février que je suis en traitement pour un cancer .Il m'a avoué qu'au début, avant de me voir, il avait eu peur mais que dés qu'il m'avait vu il avait été rassuré .Nous avions été au ski ensemble pendant une semaine en Février. Et aujourd'hui il me dit "oublier que j'ai un cancer" car il me voit toujours aussi active qu'avant.

Toi en étant loin, tu m'aurais imaginé mourante dans mon lit alors que les semaines  d'apres chimio, j'ai fait du ski, du golf , mon ménage ....Une femme active quoi !!

Je ne dis pas que les chimios sont une partie de plaisir.loin de là ! il y a des jours où ça ne va pas mais ces jours là, je les oublie tellement vite aprés! est ce important d'en parler ?

Et puis il y a ton entourage qui t'aurait demandé de mes nouvelles , qui aurait été désolé qui se serait imaginé le pire et qui aussi t'aurait fait du mal inconsciemment .Tu m'as toujours dit que si tu avais un truc grave tu ne voudrais pas le savoir.Alors comme moi je suis beaucoup de toi ...je me suis mise à ta place .

 

Tu sais je crois que je suis très forte , je n'ai pratiquement jamais pleuré ..( d'ailleurs à quoi ça sert de pleurer?), je me sentie très tres forte.Je me sentais capable d'affronter ça presque toute seule !tu as vu je suis bien orgueilleuse !!!lol

J'ai toujours detesté qu'on me plaigne et je n'ai pas voulu que mes amis me plaignent ;."Ho la pauvre, comment va t'elle faire ? avec sa petite fille comment fait elle ?

Et bien justement Sasha m'a donné toute la force nécessaire pour me battre .Ho bien sur, elle sait que sa maman a des baisses de forme mais elle m'a tellement donné que je ne pouvais que réagir comme cela avec courage.

Voilà tu sais tout, en lisant les articles précédents tu auras des précisions sur tout .Je ne cache rien à mon blog .

Je sais que tu vas peut être m'en vouloir mais comprends moi, on ne dit pas ces choses là par téléphone .Il faut être en face a face pour se rendre compte.

Maintenant moi je suis soulagée car je ne te dissimulerais plus mon emploi du temps .

Surtout , ne pleure pas ! Les enfants détestent voir leurs parents pleurer !

Ne me plains pas et ne t'en fais pas pour moi , les chimios sont bientot terminées et j'ai été très entourée médicalement et aussi et surtout à la maison avec  Pascal et Sasha.Le combat n'est pas terminé pour autant, il me reste encore des épreuves mais maintenant tu seras là toi aussi !! Merci!!

chanson-christophe-mae-maman-L-1Je t'aime